avril 27, 2015 kndesign

Nouvel algorithme de Google Mobile : qu’est-ce qui va changer ?

Source : www.sudouest.fr

Google veut favoriser les remontées de sites « mobile friendly » lors d’une recherche sur smartphone. Explications

e mardi 21 avril a déjà été surnommé « l’Armageddon mobile » par les experts du référencement sur internet. Google a lancé son nouvel algorithme « mobile friendly », favorisant les sites adaptés aux smartphones. Ceux aux textes larges, aux liens facilement cliquables et au design qui s’adaptent à la taille de l’écran, précise Business Insider.

Conséquence : la hiérarchisation des sites lors d’une recherche depuis un téléphone pourrait être bouleversée. Les sites qui ne respecteront pas ces critères seront en effet rétrogradés.

L’algorithme Google, c’est quoi ?
L’algorithme Google est un ensemble de traitements mathématiques secrets appliqué aux pages web par des robots d’indexation « googlebots » qui ratissent toutes les pages sur internet. Il aide à déterminer leur classement dans les pages de résultats en fonction de leur pertinence lors d’une recherche donnée. Cette hiérarchisation dépend de différents critères (nom de domaine, titre de la page, contenu texte, popularité et temps de chargement du site…)

60% du trafic internet mondial vient des mobiles

Ordinateurs (fixes ou portables) et tablettes ne sont pas concernés. La plateforme d’information « Google Actualités » ne sera pas touchée non plus. Mais les conséquences pourraient être lourdes. Environ 60% du trafic internet mondial vient aujourd’hui des mobiles et Google veut faciliter la navigation des utilisateurs.

Le 26 février dernier, des ingénieurs du moteur de recherche avertissaient les webmasters du monde entier et justifiaient ce changement dans un billet de blog :

« A partir du 21 avril, nous étendrons l’utilisation de la compatibilité mobile comme un critère de classement. Ce changement affectera les recherches mobiles dans toutes les langues à travers le monde et aura un impact significatif sur nos résultats de recherche. Ainsi, il sera plus facile pour les utilisateurs d’obtenir des résultats de qualité, pertinents, qui sont optimisés pour leur appareil »

Un test de compatibilité

Sur son site « Google developers », Google propose un test de « compatibilité mobile«  pour savoir si un site est « mobile friendly » ou non.

>> Réalisez vous-même le test de « compatibilité mobile » d’un site en suivant ce lien.

« Parfait. Cette page est adaptée au mobile », note ainsi Google lorsque l’on testela page d’accueil de Sud Ouest. « Non adaptée au mobile », conclut à l’inverse le moteur de recherche pour un autre site, justifiant que le « texte illisible car trop petit, fenêtre d’affichage mobile non configurée, liens trop rapprochés, contenu plus large que l’écran. »

« En avril 2015, en France, 64% des sites ne sont pas prêts pour le mobile »

Interrogé par la Tribune, le rédacteur en chef du site spécialiséSearch Engine Land estime que ce bouleversement pourrait être « le changement le plus important jamais apporté au classement des résultats sur mobile. » L’agence spécialisé Search Foresight ajoute que les sites non compatibles pourraient « perdre 10% du trafic global jusqu’à leur mise à jour ».

Et les sites français ne seraient pas en reste. « En avril 2015, en France, 64% des sites ne sont pas prêts pour le mobile », observe la société spécialisée en référencement Yooda (Aldeis), qui a passé plus d’un million de sites au scanner. Les secteurs qui pourraient perdre le plus d’audience seraient dans l’ordre :

  1. L’administration (27% de sites « mobile friendly »)
  2. L’immobilier (33%),
  3. Les voyages et tourisme (36%)
  4. Commerce en ligne (37%)
  5. Actualité (42%)
  6. Cuisine (58%)